Bienvenue | Conseil d'administration | Vue d'ensemble | Autres sites
L'occasion de recherches et de développement | Nouvelles et communiqués
Témoignages | Études de cas | Formule de demande | Sondage | Rapport Annuel
Contactez | Projets | Lettre Ouverte | Video Multimedia

communique

Le 30 avril 1999

Renseignements généraux: Le Fonds ontarien d'encouragement à la recherche-développement - l'université de Toronto

La recherche et le développement sont essentiels à la croissance économique de l'Ontario et à la création d'emplois. En mai 1997, le gouvernement de l'Ontario a créé le Fonds ontarien d'encouragement à la recherche-développement (FOERD) afin :

  • de favoriser des activités de recherche de classe internationale présentant un intérêt pour le secteur privé;
  • d'accroître la collaboration entre le secteur privé et les instituts de recherche;
  • d'aider les universités et les autres instituts de recherche de l'Ontario à accroître leur capacité de recherche.

Une des priorités du FOERD est d'attirer et de retenir des chercheurs de niveau international en Ontario. Pour ce faire, il finance l'embauche de scientifiques de renom et de nouveaux diplômés et l'achat de l'équipement ultra-moderne nécessaire à la réalisation de projets de recherche avant-gardistes.

Pendant 10 ans, le FOERD consentira 500 millions de dollars à la recherche-développement. Cet investissement et les contributions du secteur privé et des instituts de recherche devraient favoriser la réalisation de projets de recherche-développement d'une valeur d'environ 2,5 milliards de dollars.

Les instituts de recherche qui font une demande de financement doivent bénéficier de l'appui financier du secteur privé (au moins le tiers du coût du projet). Ceci garantit que les projets répondent aux besoins de l'industrie et du monde des affaires et sont rentables.

Le Conseil du FOERD évalue les projets selon les critères suivants : la qualité de la recherche, la capacité du projet à accroître l'aptitude des établissements de recherche ontariens à effectuer des travaux de recherche de pointe présentant un intérêt pour l'industrie et la création d'emplois. Les membres du Conseil du FOERD soumettent leurs recommandations aux ministères suivants : Énergie, Sciences et Technologie; Développement économique, Commerce et Tourisme; Finances; Éducation et Formation; Agriculture, Alimentation et Affaires rurales.

Le ministre de l'Énergie, des Sciences et de la Technologie, Jim Wilson, a annoncé que le FOERD investira jusqu'à 26 millions de dollars dans sept projets de recherche-développement à l'université de Toronto. Il a également dévoilé le nom des 30 chercheurs de cette université qui recevront une Bourse du premier ministre pour l'excellence en recherche et se partageront 3 millions de dollars.

Les fonds annoncés aujourd'hui portent à 128,2 millions de dollars les sommes investies par le FOERD dans 43 projets de recherche novateurs. S'ajoutent à cette somme les contributions des partenaires du secteur privé, ce qui dote le Fonds d'une enveloppe d'environ 425,6 millions.

Projets financés par le FOERD :

Unité de recherche avancée sur les biomatériaux et la chirurgie régénératrice
Grâce à l'appui financier du FOERD (5,3 millions en tout), de l'université de Toronto (5,3 millions) et des sociétés Innova Corporation, GenSci Regeneration Sciences Inc., 3i Implant Innovations, University Medical Discoveries Inc. et SciCan (7,8 millions), la faculté de médecine dentaire pourra mettre sur pied une unité de recherche avancée sur les biomatériaux et la chirurgie régénératrice à l'institut de recherche en médecine dentaire.

Les chercheurs de cette unité mettent au point des matériaux implantables visant à remplacer les tissus dentaires, les os et les articulations usées ou en à stimuler la régénération. Ces nouveaux matériaux accéléreront la guérison osseuse, guériront les os qui ne guériraient pas autrement et pourraient même produire de nouvelles articulations. L'unité de recherche vise, avec ce projet estimé à 18,3 millions de dollars, à devenir le chef de file en matière de régénération et de greffe osseuse en Amérique du Nord et à pouvoir transférer rapidement la recherche au secteur de la santé.

Centre de recherche appliquée sur l'électronique de puissance

Le FOERD, l'université de Toronto et la société Digital Predictive Systems Inc. investiront dans un projet de recherche au centre de recherche appliquée sur l'électronique de puissance - un établissement de renommée internationale - visant à répondre aux besoins du secteur ontarien de l'électronique de puissance. Le but de ce projet, qui coûtera 4 millions de dollars, est de mettre au point des régulateurs et des convertisseurs à l'intention des consommateurs d'énergie électrique, y compris les industries automobile, aérospatiale et de production d'énergie. Pour que l'Ontario conserve et améliore sa position de chef de file de l'industrie de l'électronique de puissance, le centre formera des spécialistes et construira les installations nécessaires. Le FOERD investira jusqu'à 1 million de dollars; l'université et la société investiront 1,5 million chacune.

Centre de recherche sur les enduits protecteurs

Le FOERD investira jusqu'à 396 000 $ dans un projet de recherche visant à améliorer les techniques de pulvérisation thermique des enduits protecteurs utilisées dans les processus de fabrication. Ces enduits sont appliqués sur des appareils exposés à la chaleur, à la corrosion et à l'usure. L'université de Toronto contribuera 396 000 $ à ce projet de 1,2 million de dollars. Le reste, soit 360 000 $, sera versé conjointement par les sociétés Vac-Aero International, Orenda Aerospace, Perma Technologies, Hydro Québec, GE Corporate Research and Development et Sulzer-Metco Inc.

Impression à l'échelle moléculaire

L'université de Toronto et le centre de recherche de Xerox Canada dirigeront un projet de 1,3 million de dollars visant à intensifier la recherche sur l'impression à l'échelle moléculaire. Des recherches effectuées dans le nouveau domaine qu'est la photoélectrochimie (les réactions chimiques générées par la lumière ou des électrons) ont démontré que ce type de réaction ordonnée peut imprimer des motifs simples de taille moléculaire sur une puce électronique. De tels motifs pourraient, à long terme, permettre de miniaturiser les circuits à semi-conducteur à la plus petite échelle possible : l'échelle moléculaire.

Le FOERD investira 433 400 $; l'université et Xerox verseront 437 000 $ et 435 000 $ respectivement.

Centre de recherche sur l'assemblage et le conditionnement de composantes micro-électroniques

De concert avec ses partenaires du secteur privé (Celestica, Newbridge Networks, Dy 4 Systems, Coretec et Integran/Ontario Hydro Technologies), l'université de Toronto mettra sur pied un centre de recherche sur l'assemblage et le conditionnement de composantes micro-électroniques, lesquels créent un environnement dans lequel les circuits électriques et photoniques peuvent traiter l'information. Les innovations en matière de conditionnement des composantes micro-électroniques sont cruciales au maintien du statut de chef de file mondial dont jouit le Canada dans certains secteurs importants tels que les télécommunications.

Le FOERD investira jusqu'à 3,6 millions de dollars; l'université et ses partenaires du secteur privé investiront 4 millions chacun. Enfin, l'organisme Materials and Manufacturing Ontario contribuera 450 000 $.

Centre d'études sur l'imagerie moléculaire

L'université de Toronto veut doter ses chercheurs d'outils à haute résolution qui sont essentiels à l'étude des biomolécules et des matériaux. L'imagerie à haute résolution a déjà révolutionné l'industrie des semi-conducteurs et de l'électronique, ainsi que l'étude des matériaux tels que les métaux et les céramiques.

Ce projet appliquera ces techniques de pointe aux sciences biologiques et à l'étude de matériaux tels que les cellules vivantes, les molécules protéiques et les biomatériaux. Le fait de pouvoir toucher la surface des matériaux permettra aux chercheurs de voir (en trois dimensions) les processus et les interactions qui se produisent à la surface entre les cellules et les molécules au moment même où ils se produisent. Le FOERD investira 259 800 $ et l'université, 259 600 $. Les partenaires du secteur privé (Eli Lilly, Systems for Research et Molecular Imaging) contribueront 260 200 $ à ce projet.

Centre Energenius de nanotechnologie avancée

Le FOERD investira 15 millions de dollars dans un projet de 45,2 millions visant à agrandir le centre Energenius de nanotechnologie avancée en embauchant d'autre chercheurs et en achetant de l'équipement pour la nanofabrication qui sera logé dans une nouvelle installation unique en son genre au Canada. La nanotechnologie est reconnue comme l'une des principales technologies qui procurera un avantage concurrentiel au cours du siècle à venir. Ce projet-ci regroupe des ingénieurs de quatre domaines ainsi que des chercheurs en chimie, en physique, en mathématique et en statistique. Au début, le centre étudiera des applications en informatique, en communication et en détection.

L'université investira 15,1 millions de dollars et ses partenaires du secteur privé (Energenius Inc., Shaw Industries Ltd. et Ontario Hydro Technologies) verseront également 15,1 millions.

Renseignements :
Lisa Borsu
Direction des communications
(416) 327-7226

English
News
La province investira 10,7 millions de dollars pour des thérapies visant à prévenir et à traiter le diabète, et trouver des méthodes pour améliorer les chances de réussite des greffes d'organes
-- Le 15 novembre 1999

La province investira près de 10 millions de dollars pour créer deux centres de recherche à l'Université McMaster.
-- Le 25 octobre 1999

Jim Wilson annonce un investissement de 10 millions de dollars dans la recherche-développement à l'Université de Waterloo et à l'Université Western Ontario
-- Le 19 octobre 1999

La province versera 1,5 million de dollars pour la création á Sudbury d'une nouvelle chaire chargée de la recherche sur le cancer
-- Le 14 octobre 1999



Bienvenue | Conseil d'administration | Vue d'ensemble | Autres sites
L'occasion de recherches et de développement | Nouvelles et communiqués
Témoignages | Études de cas | Formule de demande | Sondage | Rapport Annuel
Contactez | Projets | Lettre Ouverte | Video Multimedia