Bienvenue | Conseil d'administration | Vue d'ensemble | Autres sites
L'occasion de recherches et de développement | Nouvelles et communiqués
Témoignages | Études de cas | Formule de demande | Sondage | Rapport Annuel
Contactez | Projets | Lettre Ouverte | Video Multimedia

Survey

Le 26 février 1999

Investissement important dans la R-D dans le cadre du programme d'exploitation minière durable de l'Université Laurentienne

Sudbury - Le ministre de l'Énergie, des Sciences et de la Technologie, M. Jim Wilson, a signé aujourd'hui un contrat avec l'Université Laurentienne dans le cadre d'un projet de R-D de 6,8 millions de dollars, qui s'étendra sur une période de cinq ans, visant à mettre au point des technologies innovatrices pour l'exploitation minière durable. La somme de 2,2 millions de dollars proviendra du Fonds ontarien d'encouragement à la recherche-développement (FOERD); l'Université Laurentienne et divers partenaires contribueront le reste des fonds nécessaires.

«Notre investissement dans ce projet permettra la mise au point de nouvelles technologies minières et de surveillance de l'environnement qui serviront aux industries minières et à d'autres industries axées sur les ressources ici même dans le Nord de l'Ontario et partout dans le monde. Il offrira également de nouvelles possibilités aux scientifiques d'effectuer des travaux de recherche de calibre international dans le Nord de l'Ontario, freinant ainsi l'exode des cerveaux vers le Sud de l'Ontario et les États-Unis», a déclaré M. Wilson.

Dans le cadre de ce projet, l'Université Laurentienne créera des chaires de recherche : l'une en technologie de surveillance environnementale et l'autre en innovation et technologie minières. Des fonds seront également consacrés aux salaires du personnel de soutien affecté aux projets de recherche spécialisée et des étudiants diplômés et post-diplômés.

Les montants provenant du FOERD contribueront à la mise au point de technologies qui réduiront les coûts pour les compagnies minières et qui offriront à l'industrie de meilleures méthodes de gestion des résidus miniers et des possibilités accrues quant à la récupération.

«Notre université est fière de lancer ce nouveau programme innovateur de recherche minière puisqu'il nous aidera à créer un parc consacré à la recherche appliquée sur le campus universitaire, a déclaré le recteur de l'Université Laurentienne, M. Jean Watters. Ce parc fera de la grande région de Sudbury et du Nord de l'Ontario le centre canadien de l'innovation, de la recherche appliquée et du développement dans le secteur minier. L'Université Laurentienne appuie fortement ce projet car il aidera l'industrie minière à résoudre des problèmes stratégiques qui nuisent à sa compétitivité, stimulera le développement régional et servira de modèle pour les secteurs industriels de l'avenir fondés sur la matière grise.»

«En investissant dans des projets de recherche-développement en Ontario par l'entremise du Fonds ontarien d'encouragement à la recherche-développement, nous créerons de nouveaux emplois hautement spécialisés qui contribueront au développement économique et à la diversification du Nord de l'Ontario», a dit le ministre du Développement du Nord et des Mines, M. Chris Hodgson.

«Ce projet, qui est financé par le Fonds ontarien d'encouragement à la recherche-développement, améliorera la sécurité des mineurs qui travaillent en profondeur et favorisera la compétitivité de l'industrie minière de la province», a souligné le ministre du Travail, M. Jim Flaherty.

Le projet sera géré par la Société de recherche appliquée en innovation minière et de réhabilitation (MIRARCo), un organisme à but non lucratif mis sur pied par l'Université Laurentienne pour stimuler et commercialiser la recherche minière. Plusieurs autres partenaires seront associés à cette initiative, notamment l'Organisation de recherche de l'industrie minière canadienne, C-CORE (un centre technique de l'université Memorial de Terre-Neuve), la Corporation du développement régional de Sudbury, le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada, FedNor, Développement des ressources humaines Canada et des entreprises du secteur privé telles que Denison Mines Limited, Falconbridge Limitée, Rio Algom Limitée et INCO Limitée.

Le Fonds ontarien d'encouragement à la recherche-développement favorise l'excellence en recherche et la création de partenariats entre les entreprises et les universités, les hôpitaux et les établissements de recherche. Ce fonds est doté d'un budget de 500 millions de dollars sur une période de 10 ans. Jusqu'à maintenant, la province a annoncé des investissements allant jusqu'à 75 millions de dollars dans 18 projets de R-D dans le cadre desquels des partenaires se sont engagés à verser près de 182 millions de dollars, ce qui représente un investissement total de près de 257 millions de dollars.

Le FOERD procure de l'argent pour de l'équipement et des installations de recherche à la fine pointe de la technologie, pour des travaux de recherche de pointe au profit de l'industrie et pour les salaires des chercheurs les meilleurs et les plus brillants. Les établissements de recherche, y compris les hôpitaux et les universités, qui présentent des demandes de fonds doivent avoir obtenu au préalable un engagement de la part de leurs partenaires du secteur privé d'assumer le tiers des coûts totaux de leur proposition.

Toutes les propositions présentées dans le cadre du FOERD sont évaluées par les membres du Conseil du Fonds ontarien d'encouragement à la recherche-développement, sous la direction de M. Calvin R. Stiller.

- 30 -

Renseignements :

Lisa Borsu
Direction des communications
Ministère de l'Énergie, des Sciences et de la Technologie
(416) 327-7726

Mike Krizanc
Bureau du ministre
Ministère de l'Énergie, des Sciences et de la Technologie
(416) 327-3550

Paul de la Riva
Relations avec les médias
Université Laurentienne
(705) 675-1151, poste 3406

English version available.

English
News
La province investira 10,7 millions de dollars pour des thérapies visant à prévenir et à traiter le diabète, et trouver des méthodes pour améliorer les chances de réussite des greffes d'organes
-- Le 15 novembre 1999

La province investira près de 10 millions de dollars pour créer deux centres de recherche à l'Université McMaster.
-- Le 25 octobre 1999

Jim Wilson annonce un investissement de 10 millions de dollars dans la recherche-développement à l'Université de Waterloo et à l'Université Western Ontario
-- Le 19 octobre 1999

La province versera 1,5 million de dollars pour la création á Sudbury d'une nouvelle chaire chargée de la recherche sur le cancer
-- Le 14 octobre 1999



Bienvenue | Conseil d'administration | Vue d'ensemble | Autres sites
L'occasion de recherches et de développement | Nouvelles et communiqués
Témoignages | Études de cas | Formule de demande | Sondage | Rapport Annuel
Contactez | Projets | Lettre Ouverte | Video Multimedia